· 

Le "Bullet Journal", un vrai compagnon de vie

bullet journal papier diy do it yourself papeterie histoire comment faire bujo organisation
"Crée ton journal", produit disponible sur le site

Vous avez certainement vu ou lu ces mots: « bullet journal » ou « bujo » pour les initiés (diminutif composé des premières lettres des mots « bullet » et  « journal »). Les adeptes du « bullet journal » sont de plus en plus nombreux et ces « carnets - agendas - to do lists » d’un nouveau genre font maintenant leur apparition dans les rayons des grands libraires. Alors que se cache-t-il derrière cette nouvelle tendance ? Simple effet de mode ou nouveau mode de vie ? Voilà notre avis sur le sujet qui, nous l’espérons, vous fera succomber à cette méthode d’organisation tout simple et à l’achat d’un nouveau carnet… ?!

 

 

UNE IDEE VENUE DE NEW-YORK

 

Le concept du « bullet journal » est né à New York : un directeur artistique, du nom de Ryder Carroll, a souhaité simplifier sa vie et l’organiser efficacement. Pour cela, il a cherché une méthode pendant plusieurs années et a fini par rassembler ses notes, ses objectifs et ses envies dans un seul et unique cahier. Il a mis au point un système de suivi et d’index avec des points, des croix, des flèches, etc…appelées « puces » (« bullet » en anglais). Le « bullet journal » était né et la méthode de Ryder Carroll n’a pas tardé à faire des émules aux Etats-Unis puis Outre-Atlantique.

 

 

UN CARNET, UN STYLO : UNE METHODE INTUITIVE ET UNE ORGANISATION GLOBALE

 

Pour démarrer, rien de plus simple : armez-vous d’un carnet et d’un stylo. Quant à la méthode, peu importe le sujet par lequel vous souhaitez commencer, il vous suffit de remplir vos pages au fur et à mesure et de les numéroter. Ensuite, vous reportez les thèmes de vos pages avec leur numérotation respective dans un index en début ou en fin de carnet. Le tour est joué, non seulement vous avez pu tout noter, dans n’importe quel ordre mais vous pouvez aussi tout retrouver grâce à l’index numéroté. Génial, non ? Elémentaire, mon cher Carroll !

 

 

LACHER-PRISE ET DECONNEXION

 

C’est prouvé scientifiquement : écrire permet de désencombrer notre cerveau. Ecrire dans son « bullet journal » est donc source d’apaisement et de lâcher-prise car en rédigeant nos pages, nous faisons le ménage dans nos têtes et réduisons nos chances d’oublier quelque chose dans nos vies bien remplies. Mais ce n’est pas tout : le « bullet journal » permet aussi de diminuer notre esclavage vis-à-vis des outils modernes : adieu Keep, Evernote et autres applications téléchargées. Le « bullet journal » les remplace toutes et permet de tout gérer, de l’agenda du mois à venir à la to-do list pour les futures vacances en passant par la liste des films à voir absolument cet automne.

 

 

UN COMPAGNON DE VIE

 

Vous l’avez compris, nous sommes fan de cet outil papier ! Car au-delà de son aspect « organisation », le bullet journal est avant tout un merveilleux moyen d’expression et de liberté : chacun en fait finalement ce qu’il veut, tant sur le fond que sur la forme. Si certains l’aiment minimalistes, d’autres aiment le décorer en y ajoutant dessins, photos, …et en font de vraies œuvres d’art. Le « bullet journal » s’affirme comme un compagnon de vie, véritable reflet de notre quotidien.

 

 

UN ART DE VIVRE PARTAGE

 

N’ayez pas peur de vous lancer, car la communauté #bulletjournal est très importante et si vous êtes en manque d’inspiration, vous trouverez de nombreuses idées sur les réseaux sociaux ! Et si vous hésitez encore, rien ne vous empêche d’en offrir un à ceux que vous aimez et de voir comment ils se l’approprieront 😊

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0